Villa Amacalli

Le plaisir de la montagne mexicaine, au pays du papillon monarque

Le plaisir de la montagne à 2 heures de Mexico

RÉSERVATIONS
Depuis la France ou le Canada tapez le 00 52 55 55 46 94 33 ou le 00 52 71 11 58 14 06
Prenez contact avec nous en faisant click ici.

logotipo monarcaTLALPUJAHUA

A moins de trois heures de route à l’ouest de Mexico, Tlalpujahua (prononcer Tlalpourahoua) représente la porte orientale de l’Etat du Michoacan. C’est un ancien village minier situé au creux d’une sierra plantée de conifères et de chênes verts qui, depuis la conquête espagnole, a fourni au monde des quantités énormes d’argent et surtout d’or, jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Son architecture coloniale et sa topographie escarpée en font un site unique et surprenant pour tout voyageur.

A plus de 2600 mètres d’altitude, son climat de montagne est tempéré par la latitude tropicale. Deux grandes saisons se partagent l’année. A la saison sèche, de novembre à mai, les journées sont ensoleillées et transparentes, le ciel d’un bleu intense et les nuits parfois glacées en hiver. A la saison des pluies, de juin à octobre, la matinée ensoleillée se couvre peu à peu de nuages exubérants qui bien souvent éclatent en orages l’après-midi. La période la plus chaude est en mai et juin, dans l’attente des pluies, cependant, bien que la plupart du pays est alors embrasée, les régions hautes, comme celle de Tlalpujahua, restent très agréables.

La terre argileuse et minérale y est propice à la fabrication traditionnelle des briques de terre crue (adobes), de la céramique, dont l’activité artisanale est bien représentée ; mais surtout à la taille de la pierre et, de tous temps, à l’exploitation minière. En revanche, l’activité agricole y est très réduite bien que le maïs et le haricot rouge, aliments de base du Mexicain depuis l’antiquité et encore aujourd’hui, y poussent très bien. Traditionnellement le mineur de Tlalpujahua, rentrait le soir cultiver son petit lopin (milpa) qui lui fournissait au moins le maïs pour la consommation de sa famille pendant toute l’année, si ce n’était le haricot rouge, la courgette, le nopal, et certains légumes verts qui y poussent naturellement.

Le village, classé monument historique depuis des décennies, a reçu du gouvernement mexicain il y a quelques années l’appellation de « Pueblo magico » qui équivaut, à l’échelle des villages, à la reconnaissance par l’UNESCO des centres historiques urbains comme patrimoines de l’humanité.

logotipo monarca

caminando por la sierra chincua detalle de la fachada de la parroquia campanarios mariposas monarca en la sierra chincua relieve de la parroquia ruinas de antiguas minas fachada de la parroquia iluminada pintando cerámica fariseos llevando el judas iglesia del señor del monte interior de la iglesia del señor del monte una mariposa monarca en Amacalli el claustro del convento mariposa monarca a contra luz talleres de la mina vista general de Tlalpujahua ruina de la capellina de la mina una calle de Tlalpujahua ceremonia de la ramada de una mayordomía en Tlacotepec el jardin Zaragoza de Tlalpujahua torre del campanario de la parroquia la parroquia a través de una celosía de madera cabeza de cristo agonizando antigua imprenta de la mina tallado en cantera, foto de Juan Carlos García virgen de los dolores vista del cerro de Altamirano la flor del pulque los molinos de la mina el claustro en Navidad vista del museo de la mina entrada del socavón principal de la mina